A l’occasion de sa sortie en DVD et Blu-Ray, découvrez une partie de l’envers du décor de “Avengers – Infinity War”, grâce au chef décorateur Charles Wood, qui travaille avec Marvel depuis “Thor – Le Monde des ténèbres”.

Depuis ce 31 août, vous pouvez revoir Avengers – Infinity War chez vous, grâce à sa sortie en DVD et Blu-Ray. Et admirer de plus près le travail du chef décorateur Charles Wood et de son équipe. Arrivé dans l’écurie Marvel pour les besoins de Thor – Le Monde des ténèbres, il a travaillé sur six longs métrages de la Maison des Idées et revient avec nous sur le cinquième, plus gros succès de l’année 2018 au box-office mondial. Et son plus gros défi à ce jour.

AlloCiné : En quoi consiste le travail de chef décorateur sur un film Marvel, et notamment “Avengers – Infinity War” ?
Charles Wood : C’est une grande question. Le travail commence dès le début de la pré-production, et le chef décorateur est reponsable de tout ce que l’on voit à l’image derrière la caméra, à l’exception des personnages et des vêtements qu’ils portent. Vous devez superviser les décors, les lieux de tournage et, dans un film plein d’effets spéciaux comme celui-ci, vous travaillez sur des concept arts pour déterminer ce à quoi le résultat va ressembler sur le plan virtuel.

“Infinity War” rassemble bon nombre de personnages et les décors qui vont avec, entre les vaisseaux d’Asgard et des Gardiens de la Galaxie ou le Sanctuaire de Doctor Strange. Vous a-t-il été compliqué de mêler toutes ces atmosphères en une seule ?
Oui. Oh oui ! C’était un travail énorme. Et très stimulant dans le même temps car nous le récit ne se déroule pas que dans un seul monde. Il y avait plusieurs aspects visuels à gérer. Mon expérience au sein du département artistique a été fantastique, mais heureusement que j’avais ce département massif derrière moi, pour m’aider à accomplir cette tâche.

Dans les coulisses du film… et des décors créés par l’équipe de Charles Wood :

Avengers: Infinity War Making Of "Premiers jours de tournage" VO

Était-ce pour vous le plus gros défi sur ce film ? Ou y a-t-il eu encore plus gros ?
Non, c’était le plus gros, assurément. Peu de films ont été faits à cette échelle. C’était un énorme projet. Presqu’écrasant au tout début même. Mais j’ai pu compter sur mon équipe pour m’aider à traverser cela, et je n’oublierais jamais le travail qu’a représenté Infinity War.

Vous avez travaillé sur plusieurs films Marvel avant “Infinity War”. Saviez-vous que vous seriez amené à œuvrer dessus, pour mieux vous permettre de préparer le terrain ?
Je ne l’ai pas su avant qu’il ne soit officiellement annoncé. Je ne l’ai pas supposé avant, mais cela aide d’avoir eu connaissance des précédents de la sorte. Infinity War est la collection de plusieurs univers différents, donc un énorme travail, et j’ai eu la chance de pouvoir avoir cette vision au préalable.

Ces films ont une audience immense (…) donc cela vous incite à vous entourer des meilleures équipes pour produire le meilleur résultat possible

Vous servez-vous des comic books comme d’une source d’inspiration ?
Pas vraiment. Nous les regardons bien sûr, mais les informations que nous pouvons en retirer sont surtout liées aux costumes et à l’aspect des personnages, plus qu’à l’environnement. Ils peuvent nous guider car il peut y avoir quelque chose à en tirer. Il y a quand même un contre-exemple avec Doctor Strange, puisque nous nous sommes davantage basés sur les comic books que pour les autres pour en trouver son look.

Le Sanctuaire de Doctor Strange fait partie de ces décors qui suscitent de grandes attentes chez les fans. Comment gérez-vous la pression et les attentes liées à ces films ?
En buvant beaucoup de thé, en me détendant (rires) Je pense que c’est quand même une bonne chose, qui vous force à travailler du mieux que vous pouvez. Car vous savez que ces films ont une audience immense. Et ils passent au cinéma, donc cela vous incite à vous entourer des meilleures équipes pour produire le meilleur résultat possible.

Votre travail est-il simplifié par l’usage des effets spéciaux ?
Il commence au tout début de la pré-production, et nous planifions très tôt la façon dont nous allons combiner décors et effets spéciaux. Mais c’est comme ça sur tous les films et j’ai de l’expérience dans cet exercice qui consiste à assembler deux images en une. C’est assez difficile car cela requiert une bonne connaissance de la façon dont les effets spéciaux fonctionnent dans mon domaine de production. Mais cela ne concerne pas uniquement les chef décorateurs qui travaillent pour Marvel.

Quel décor de film Marvel est celui dont vous êtes le plus fier ?
Il y en a plusieurs, mais j’ai vraiment adoré faire le Sanctuaire de Doctor Strange. J’aime aussi les véhicules et vaisseaux que nous avons construits au fil des films, et notamment dans Les Gardiens de la Galaxie.

Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Paris le 7 août 2018

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *