En France comme aux Etats-Unis, du drame à la comédie, des premières fois aux grands retours, découvrez notre sélection de réalisateurs qui vont compter sur grand écran en cette année 2018.

1. Steven Spielberg
+

Ses films de 2018 : Pentagon Papers & Ready Player One
Lire la suite

© Universal Pictures Internatio

TERRY GILLIAM

Son film de 2018 : L’Homme qui tua Don Quichotte (mai)

Pourquoi il va compter ?

Après tant d’années à galérer pour donner naissance à sa version de l’oeuvre de Cervantes, Terry Gilliam est bel et bien sur le point de conjurer la malédiction : son Don Quichotte va ENFIN voir le jour sur grand écran ! Près de dix-huit ans après le tournage cauchemardesque d’un premier essai emmené par Jean Rochefort et Johnny Depp (tournage qui a donné naissance à l’édifiant documentaire Lost in La Mancha), et après quelques autres tentatives avortées, l’ex-Monty Python a réussi à tourner son sacré graal de cinéaste avec Jonathan Pryce et Adam Driver, le Kylo Ren de la saga Star Wars. Une telle persévérance ne mériterait-elle pas un petit passage par la Croisette ? 

ANDY SERKIS

Ses films de 2018 : Black Panther (14 février), Mowgli (24 octobre) et Breathe (prochainement)

Pourquoi il va compter ?

Déjà bien occupé en 2017 avec des rôles en performance capture maousses pour La Planète des Singes – Suprématie (César) et Star Wars – Les Derniers Jedi (le Suprême Leader Snoke), Andy Serkis va à nouveau faire l’actualité en 2018. Et il ne fera pas semblant : l’acteur retrouvera son personnage du super-vilain Klaw dans la production Marvel Black Panther, puis sera à nouveau en mode performance capture pour incarner le super-gentil Baloo dans Mowgli, version sombre du “Livre de la Jungle” plus fidèle au recueil de nouvelles de Rudyard Kipling. Un projet d’importance pour Serkis, puisqu’il en est également le réalisateur.

WES ANDERSON

Son film de 2018 : L’Île aux chiens (11 avril)

Pourquoi il va compter ?

Après quatre ans d’absence et neuf ans après Fantastic Mr Fox, le réalisateur de La Vie aquatique revient à l’animation. L’histoire se déroule dans une ville du Japon frappée par une épidémie de grippe canine. Prévu pour faire l’ouverture du Festival de Berlin le 15 février prochain, le film se dote d’un casting vocal quatre étoiles composé de Bill Murray, Tilda Swinton, Jeff Goldblum, Scarlett Johansson ou encore Bryan Cranston.

L'Île aux chiens Bande-annonce VO

JACQUES AUDIARD

Son film de 2018 : Les Frères Sisters (sortie prochaine)

Pourquoi il va compter ?

Si un film de Jacques Audiard constitue un événement en soi, Les Frères Sisters le sera un peu plus que les autres : parce qu’il s’agira de son premier opus post-Palme d’Or et qu’il sera forcément attendu au tournant, mais aussi parce qu’il change de registre et se tourne cette fois-ci vers le western. Le tout avec un casting anglo-saxon emmené par Jake Gyllenhaal, Joaquin Phoenix, John C. Reilly et Riz Ahmed, qui aurait très fière allure sur le tapis rouge de Cannes, où l’on imagine très très très fortement voir le long métrage présenté au mois de mai. Avec un doublé à la clé pour le cinéaste ?

DANY BOON

Son film de 2018 : La Ch’tite famille (28 février)

Pourquoi il va compter ?

Le réalisateur français qui a atteint les 4,5 millions d’entrées avec RAID Dingue sorti l’an dernier, revient avec une nouvelle comédie. Dans sa sixième mise en scène, Boon jouera le rôle d’un architecte très à la mode, ayant caché ses origines prolétaires et ch’tis. Mais lorsque sa famille débarque à l’un de ses vernissages et qu’il retrouve son accent du Nord suite à un accident, sa vie va basculer ! L’addition “ch’ti + Dany Boon” pourrait à nouveau donner l’un des plus gros succès cinéma de l’année.

CLINT EASTWOOD

Son film de 2018 : Le 15:17 pour Paris (7 février)

Pourquoi il va compter ?

Clint Eastwood s’empare de l’attentat déjoué du Thalys et dresse le portrait des trois Américains qui ont permis à l’attaque terroriste d’être évitée. Il s’agit du 36ème long métrage du réalisateur, qui pour l’occasion a recruté dans les rôles principaux les véritables Américains du fait divers. Eastwood prolonge son exploration du héros américain après American Sniper et Sully, et promet une reconstitution fidèle aux événements.

Le 15h17 pour Paris Bande-annonce (2) VO

 

RON HOWARD

Son film de 2018 : Solo – A Star Wars Story (23 mai)

Pourquoi il va compter ?

Parce que l’auteur du Star Wars annuel peut difficilement échapper aux feux des projecteurs. Encore plus dans le cas de Ron Howard, qui a remplacé au pied levé Phil Lord et Chris Miller, gentiment “remerciés” par Kathleen Kennedy et Lucasfilm à trois semaines de la fin du tournage du spin-off sur la jeunesse d’Han Solo. Une entrée quelque peu chaotique dans la saga donc, pour celui qui avait été pressenti pour diriger La Menace Fantôme. Mais va-t-il faire taire les sceptiques et se révéler digne de George Lucas, qui l’a dirigé dans American Graffiti avant de produire son Willow ? Réponse le 23 mai.

BRADLEY COOPER

Ses films de 2018 : Avengers Infinity War (25 avril 2018) et A Star Is Born (3 octobre 2018)

Pourquoi il va compter ?

En 2017, on a juste entendu Bradley Cooper : c’était dans Les Gardiens de la Galaxie 2, où il prêtait à nouveau sa voix à Rocket Raccoon. S’il retrouvera le raton-laveur en 2018 pour les besoins d’Avengers: Infinity War, l’acteur reviendra en chair et en os sur grand écran pour un projet qu’on imagine lui tenir à coeur. A Star Is Born marquera en effet les premiers pas de l’Américain derrière la caméra. Dans ce remake du film de 1937 que devait un temps mettre en scène Clint Eastwood, Cooper incarnera une star de cinéma alcoolique et en déclin qui permettra à une ingénue de devenir chanteuse. Cette dernière sera incarnée par une certaine Lady Gaga.

AGNES JAOUI

Son film de 2018 : Place publique (sortie 18 avril 2018)

Pourquoi elle va compter ?

On doit avouer que l’on a un faible pour les comédies racées, signées par le tandem Jaoui-Bacri, toujours l’assurance d’une comédie fine, intelligente et bien écrite. Avec Place publique, 5ème long métrage réalisé par Agnès Jaoui, on nous promet un film grinçant et choral évoquant la dialectique de la vie publique et de la vie privée, avec dans les rôles principaux Jaoui et Bacri eux-mêmes.

Place publique : Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui préparent une nouvelle comédie

 

ABDELLATIF KECHICHE

Son film de 2018 : Mektoub My Love (Canto 1) (sortie mars 2018)

Pourquoi il va compter ?

5 ans que l’on attendait des nouvelles d’Abdellatif Kechiche depuis La Vie d’Adèle et sa triple Palme d’or. Après avoir multiplié les pistes sur ce qui allait être son nouveau film, le cinéaste a finalement opté pour une adaptation libre de La Blessure, la vraie de François Bégaudeau. Présenté au festival de Venise à l’automne 2017 (de ce fait, le film ne pourra pas être monté à Cannes en mai prochain), Mektoub My Love, porté par une distribution de jeunes acteurs majoritairement inconnus, devrait sortir en France au printemps.

PIERRE SCHOELLER

Son film de 2018 : Un Peuple et son roi (sortie 26 septembre 2018)

Pourquoi il va compter ?

6 ans après le remarqué et remarquable Exercice de l’Etat, Pierre Schoeller signe à nouveau un film politique, dont l’intrigue se passera en 1789, alors que le peuple français entre dans la Révolution. Porté par un casting ultra-prestigieux (Lafitte, Lavant, Garrel, Ulliel, Haenel, Lvovsky, Sallette et on en passe), cette fresque historique et ambitieuse a toutes les chances de se voir projetée au Festival de Cannes. 

STEVEN SPIELBERG

Ses films de 2018 : Pentagon Papers (24 janvier) & Ready Player One (28 mars)

Pourquoi il va compter ?

Un film de Steven Spielberg, c’est toujours un grand événement dans une année. Mais deux, c’est rarissime ! Le réalisateur de la saga Indiana Jones et de La Liste de Schindler aime alterner entre blockbusters et films politiques. Cette année, il a choisi de ne pas choisir. Il dévoilera donc en premier Pentagon Papers avec Tom Hanks (pour la quatrième fois) et Meryl Streep, un film qui explore les coulisses d’un scandale d’état révélé par le Washington Post. Deux mois plus tard, les fans du cinéaste auront le plaisir de découvrir son grand retour à la science-fiction avec Ready Player One, un film destiné au public adolescent plein à craquer de clins d’oeil à la pop culture. 

Ready Player One Bande-annonce (2) VO

ASGHAR FARHADI

Son film de 2018 : Todos Lo Saben (9 mai)

Pourquoi il va compter ?

Après avoir fait un tour en France pour réaliser Le Passé avec Bérénice Béjo (Prix d’Interprétation Féminine à Cannes en 2013) et Tahar Rahim, Asghar Farhadi est retourné en Iran le temps d’un film : Le Client (Prix d’Interprétation Masculine et Prix du Scénario à Cannes en 2016). C’est ensuite en Espagne que le cinéaste a souhaiter confectionner son nouveau long métrage, Todos Lo Saben, avec les deux vedettes internationales Penelope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darín. Prévu pour le 9 mai prochain, on se doute que ce nouveau long métrage espère être sélectionné au Festival de Cannes.

LARS VON TRIER

Son film de 2018 : The House That Jack Built (sortie prochaine)

Pourquoi il va compter ?

On retient toujours un peu son souffle avant de découvrir un nouveau film du très provocateur Lars Von Trier. Toujours persona non grata au Festival de Cannes depuis ses propos douteux sur Adolf Hitler en 2011, The House That Jack Built pourrait offrir au cinéaste une chance de retourner sur la Croisette ! Mystérieux thriller, ce long métrage porté par Matt Dillon et Bruno Ganz suivra un tueur en série en quête du crime parfait.

PAUL THOMAS ANDERSON

Son film de 2018 : Phantom Thread (sortie 14 février 2018)

Pourquoi il va compter ?

Trois ans après Inherent Vice, Paul Thomas Anderson revient à la réalisation avec Phantom Thread, qui retrace le destin d’un créateur de renom dans le Londres des années 50. Emmené par Daniel Day-Lewis, ce Phantom Thread marque les retrouvailles du réalisateur avec le comédien britannique, huit ans après There Will Be Blood. Il se murmure d’ailleurs que ce film sera le dernier de Daniel Day-Lewis, nommé aux Golden Globes. Cette ultime apparition sera-telle couronnée par un quatrième Oscar ? A suivre.

GUILLERMO DEL TORO 

Son film de 2018 : La Forme de l’eau – The Shape of Water (sortie 21 février 2018)

Pourquoi il va compter ?

Son Shape of Water n’est pas encore sorti mais déjà, il jouit d’une excellente réputation : Guillermo del Toro est sans conteste l’un des réalisateurs dont on va parler cette année. Trois ans après Crimson Peak, il nous revient avec un nouveau film fantastique et onirique, Lion d’Or à Venise, et dans lequel le personnage muet de Sally Hawkins se lie avec une créature venue des eaux. Un conte de fée pour adultes qui n’est pas sans rappeler le puissant Labyrinthe de Pan.

FRANCK GASTAMBIDE

Son film de 2018 : Taxi 5 (sortie 11 avril 2018)

Pourquoi il va compter ?

Après Les Kaira et Pattaya, Franck Gastambide passe de nouveau derrière la caméra pour Taxi 5. Si l’on ne sait toujours pas quelle forme prendra ce film (reboot ? spin-off ?) produit par EuropaCorp, on sait en revanche que Gastambide tiendra l’un des deux rôles principaux, aux côtés de son complice Malik Bentalha. Autour de la nouvelle génération, on retrouvera également quelques visages connus, à l’instar de Bernard Farcy et Edouard Montoute.

ILS PASSENT AU PETIT ECRAN

Les réalisateurs qui nous dévoilent une série cette année : Bruno Dumont, Nicolas Winding Refn, Philippe Faucon, Danny Boyle

Pourquoi ils vont compter ?

De nombreux réalisateurs curieux du petit écran passent à la série en 2018. Bruno Dumont, qui s’y était déjà essayé en 2014 avec P’tit Quinquin, remet le couvert avec la suite : Coin Coin et les Z’inhumains. Les combats des homosexuels sur trente ans seront aussi racontés par Philippe Faucon dans la série Fiertés. Pour Nicolas Winding Refn, ça sera un polar bien noir dans les rues de Los Angeles en plusieurs épisodes nommé Too Old to Die Young. Enfin, Danny Boyle dévoilera sa version de l’histoire du kidnapping de John Paul Getty III avec Trust. Ce sujet est également traité par le film Tout l’argent du monde de Ridley Scott qui sortira le 27 décembre 2017. Trust sera intégralement réalisé par le réalisateur de Slumdog Millionaire, à la différence de Babylon, dont il n’avait tourné que le pilote.

Click Here: mochila fjallraven

Trust – saison 1 Teaser VO

Outre Agnès Jaoui et Greta Gerwig, Claire Denis, Mia Hansen Love, Deniz Gamze Erguven, Patricia Mazuy ou encore Mélanie Laurent devraient dévoiler leurs nouveaux longs métrages en 2018 : 

 

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *