Un différend oppose le réalisateur George Miller au studio Warner, et les deux parties sont loin de vouloir trouver un accord, chacun campant sur ses positions. Une situation bloquante pour un futur film “Mad Max”.

Le réalisateur George Miller s’oppose avec virulence au studio Warner au sujet des dividendes sur Mad Max: Fury Road. Chacun campe sur sa position, et voici comment un membre de la Cour Suprême australienne de la Nouvelle-Galles du Sud résume l’affaire (au micro du Sydney Morning Herald) :

Click Here: cheap nrl jerseys

“Selon les calculs [de Warner Bros], Mad Max a dépassé son budget. Si ces calculs sont exacts, [la firme de George Miller appelée Kennedy Miller Mitchell] ne doit pas toucher de dividendes. Mais [selon Kennedy Miller Mitchell] c’est une série de décisions du studio qui aurait causé des changements substanciels et des retards sur Mad Max, conduisant à des coûts et des dépenses supplémentaires (…).”

Mad Max 5 : Tom Hardy attend le feu vert

Selon Warner en revanche, le studio n’a commis aucune erreur, et le dépassement de budget est bien à imputer à la firme Kennedy Miller Mitchell. Warner a répondu aux accusations de Miller via un court communiqué : “Nous sommes en désaccord et défendront vigoureusement contre ces accusations”. L’affaire sera jugée en Nouvelle-Galles du Sud, Australie, la patrie de George Miller. Dans ce contexte tendu, il y a fort à parier que Mad Max 5 soit mis en attente.

Mad Max: Fury Road a rapporté 378,85 millions de dollars dans le monde et a remporté six Oscars en 2016.

“Fury Road” fait partie de notre Top 5 des futurs que l’on n’a pas envie de connaître :

Top 5 Emissions Bonus

 

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *