Selon la présidente de la World Clown Association, l’oeuvre “Ça” de Stephen King, dont l’adaptation cinématographique sort le mois prochain en salles, mettrait des clowns professionnels au chômage.

En avril dernier, les clowns professionnels manifestaient leur mécontentement devant la bande-annonce de Ça, estimant qu’elle ne présentait pas leur profession sous le meilleur angle. Aujourd’hui, The Hollywood Reporter relaie le coup de gueule de la présidente de la World Clown Association, qui estime que l’oeuvre de Stephen King est à l’origine de la perte d’emplois au sein de la profession.

“Flippant, sanglant, super drôle” : Ça et le clown Pennywise emballent la critique américaine

“Tout a commencé avec le Ça d’origine, qui a introduit le concept de ce personnage”, déclare Pam Moody au sujet de la montée de la coulrophobie, la peur exagérée des clowns. “C’est un personnage de science-fiction. Ce n’est pas un clown et ça n’a rien à voir avec l’activité de clown professionnel.” Et de poursuivre : “Des gens ayant des spectacles scolaires ou en bibliothèques ont été obligés d’annuler leurs shows. C’est très regrettable. Les messages positifs et importants que nous essayons de délivrer ne passent pas.”

Click Here: Atlanta United FC Jersey

Récemment, Stephen King déclarait sur les réseaux sociaux que les clowns étaient en colère contre lui et ajoutait : “Je suis désolé, la plupart sont géniaux, mais les enfants ont toujours eu peur des clowns. Ca ne vient pas de moi.”

Ça : les gamins mènent l’enquête pour retrouver Pennywise sur les nouvelles photos

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *