Colin Farrell est pris au piège de sept mystérieuses femmes pendant la Guerre de Sécession dans Les Proies, nouveau drame de Sofia Coppola. Au cinéma le 23 août.

Click Here: thierry mugler angel

Quatre ans après The Bling Ring et un passage remarqué sur Netflix avec la comédie musicale A Very Murray Christmas, Sofia Coppola revient au drame avec Les Proies, adapté du roman gothique The Beguiled, écrit en en 1966 par Thomas P. Cullinan. Le sujet était tout trouvé pour la réalisatrice amatrice d’histoires de femmes, celui d’un soldat nordiste blessé, recueilli et soigné dans un pensionat de jeunes filles sudistes pendant la Guerre de Sécession.

Avec cette bande-annonce, l’ambiance est posée : des couleurs automnales, un domaine perdu où seule la lumière des bougies semble éclairer le quotidien morose de ses locataires. L’atmosphère lourde et angoissante est accentuée par ses sept héroïnes, dont les robes blanches et la pâleur virginale font écho aux tristes sœurs de Virgin Suicides.

Pour Sofia Coppola, c’est Colin Farrell qui enfile le costume du soldat porté il y a 45 ans par Clint Eastwood dans la version adaptée par Don Siegel (L’Inspecteur Harry) en 1971. Nicole Kidman incarne la directrice de l’établissement. A ses côtés, deux habituées de la réalisatrice : Kirsten Dunst, qui signe sa quatrième collaboration avec Coppola, et Elle Fanning, irréprochable dans Somewhere. Notons également la présence des deux jeunes actrices montantes, Angourie Rice, fille de Ryan Gosling dans The Nice Guys, et Oona Laurence, celle de Jake Gyllenhaal dans La Rage au ventre.

Laissez vous ensorceler par Les Proies, au cinéma le 23 août.

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *