Netflix met en ligne ce vendredi sur sa plateforme “The Fundamentals of Caring”, un road movie drôle et touchant porté par Paul Rudd, Selena Gomez et Craig Roberts, qui vole la vedette à ses partenaires. Retour sur la carrière de ce surdoué.

Un visage atypique, un phrasé particulier mais un charme fou. Du haut de ses 25 ans l’acteur gallois Craig Roberts crève l’écran dans The Fundamentals of Caring, film indépendant que Netflix a décidé de distribuer sur sa plateforme et où il partage l’affiche avec Paul Rudd et Selena Gomez. Il joue Trevor, un jeune ado handicapé un peu wierdo mais bourré d’humour qui lui sied à merveille. Un peu comme son interprète. Dans une interview au site Vue Cinemas, Roberts avait alors déclaré : “En tant qu’acteur, je ne peux pas me prendre au sérieux. Je ne suis pas le genre de personne qui va sauver le monde. C’est bon de rire surtout quand on va voir un film qui dure 2h30. Si on ne rit pas un minimum, je trouve ça presque insultant. […] Il faut savoir rire de soi-même“. Et ses choix de rôles nous le prouvent.

La révélation Submarine

Il suffit d’un film pour faire éclore un talent. Pour Craig Roberts, il s’agit du film indépendant Submarine, sorte d’OVNI cinématographique adapté du roman éponyme de Joe Dunthorne. L’acteur âgé alors d’une vingtaine d’années campe le personnage d’Oliver Tate, un ado un peu détraqué, froid, et peu avenant. Presqu’un anti-héros si son son côté “bizarre” et sa narration atypique ne le rendaient si attachant. Un résultat qui n’aurait pu être possible sans la prestation de Craig Roberts (qui signe sa première apparition  au cinéma) récompensée en 2012 par le London Critic’s Circle du Meilleur espoir.

Le succès critique de Submarine lui ouvre la porte à de nouvelles opportunités mais il ne s’agira pas de premiers rôles : il est le cousin de Mia Wasikowska dans Jane Eyre, le vampire un peu dérangé Adam dans la série version anglaise de Being Human ou encore l’ado un peu maladroit à lunettes dans The First Time où Britt Robertson et Dylan O’Brien tiennent la tête d’affiche. On l’aperçoit aussi en 2013 dans la série délurée Skins où il campait le timide Dominic, épris d’Effy.

De l’autre côté de l’Atlantique

Craig Roberts s’est fait connaître en Grande-Bretagne mais l’acteur commence à partir de 2013 à imposer son nom à Hollywood. C’est naturellement vers la comédie qu’il se tourne et confirme son talent pour ce genre en apparaissant tout d’abord dans le premier Nos Pires Voisins (Gary “La Chiasse”), le buddy movie 22 Jump Street avant de s’essayer à l’humour noir avec le rock’n’roll Kill Your Friends.

Ses productions suivantes seront plus de « niches » : il décroche en 2015 le rôle principal de la série Amazon eighties Red Oaks (produite par Steven Soderbergh), une comédie où un jeune homme passe (avec plus ou moins de difficultés) à la vie d’adulte. Enfin, il tient la tête d’affiche de Fundamentals of Caring, un film indépendant fort en émotions qui s’offre un joli casting (Paul Rudd et Selena Gomez). Voici les premières images :

The Fundamentals Of Caring Bande-annonce VO

A noter que Craig Roberts fait des premiers débuts en tant que réalisateur avec Just Jim, où il apparait aux côtés d’Emile Hirsch. Son personnage ? Un wierdo total qui s’encanaille avec la mauvaise personne pour devenir un cool guy. On aime déjà. 

Découvrez The Fundamentals of Caring sur Netflix

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *