Elle a tourné dans des films marquants des années 90 mais on ne la voit presque plus aujourd’hui. Désormais âgée de 60 ans que devient la flamboyante Rene Russo ? Pourquoi a-t-elle disparu en dehors de “Night Call”, actuellement à l’affiche ?

En 1987, Rene Russo débute sa carrière de comédienne par un premier rôle dans Sable, une série télévisée sur un superhéros qui se révèle être un échec. Elle passe alors au grand écran en 1989 dans Les Indians dans le rôle de la petite amie de Tom Berenger. Elle se spécialise dans ce rôle de copine sexy, celle de James Belushi dans Monsieur Destinée ou de Emilio Estevez dans Freejack . 1992 marque un tournant dans sa carrière…

Lire l’intégralité de sa biographie


Ses rôles marquants

 

Que ce soit dans des films d’action, des scénarios catastrophes, des thrillers ou même des comédies (Get Shorty), l’actrice prend une place de plus en plus importante au cinéma dans les années 90 et ne se contente pas d’être “la partenaire de”, même si elle côtoie toutes les stars masculines de l’époque (Mel Gibson, Pierce Brosnan, Morgan Freeman…) ainsi que l’indémodable et éternel Clint Eastwood dans Dans la ligne de mire. Elle fait partie du cercle fermé des “bankables“, bien que le terme ne soit pas encore à la mode.


Ses dernières apparitions en date

 

Au début des années 2000, alors qu’elle dépasse les 40 ans, Rene Russo apparaît de moins en moins sur le grand écran et majoritairement dans des films qui ne rencontrent  pas beaucoup de succès (Showtime, dont elle est productrice, notamment). De 2005 à 2011, elle disparaît même totalement, par choix. Elle ne joue pas dans le moindre film. C’est sa fille qui la convainc de relancer sa carrière et c’est ainsi qu’elle accepte un petit rôle dans la saga Marvel Thor.

En 2014, elle crève l’écran dans Nightcrawler avec Jake Gyllenhaal. Elle y campe une directrice des programmes impitoyable, prête à tout pour faire monter l’audimat de sa chaîne d’information locale. Elle est attendue en 2015 dans la comédie The intern de Nancy Meyers avec Robert de Niro et Anne Hathaway. Est-elle redevenue désirable auprès des gens du métier ?

Night Call Bande-annonce VO

 


Mais alors que s’est-il passé ?

Le jeunisme à Hollywood est certainement la principale raison qui a poussé l’actrice à stopper sa carrière. Elle ne parvenait pas à trouver des rôles à la hauteur de ses envies, de son talent peut-être aussi, et rarement des rôles principaux qui plus est. Comme bien d’autres contemporaires telles que Sharon Stone, Madeleine Stowe, Meg Ryan, Ashley Judd, Jennifer Jason Leigh… Après avoir joué des copines, puis des épouses, et avant de jouer des mamans et des grands-mères, elles sont donc condamnées à disparaître. Meryl Streep est l’une des rares à avoir évité cette malédiction.

Et si la principale responsable de cette bouderie médiatique était… Julianne Moore ! C’était l’autre rousse flamboyante du cinéma et il n’y avait visiblement pas assez de place pour deux. Aujourd’hui, c’est elle la star. Elle enchaîne les rôles, dans la saga Hunger Games mais aussi dans de plus petits films (Don Jon, A Single Man) et même des apparitions à la télé (30 Rock). A quand la revanche de Rene Russo ?

Puis, il ne fait de toute façon pas bon s’appeler Renée ! Renée Zellweger a bien du mal à sortir de son personnage culte de Bridget Jones. Quid de Renée Taylor, la maman de Fran Fine dans Une Nounou d’enfer ? Et Renée O’Connor, la fidèle sideckick de Xena, la guerrière ? Vous voyez ! Bon, d’accord…


On aimerait la voir dans…

… une série ! Au-delà du fait que la télévision n’est plus une voie de garage pour les acteurs et actrices de ciné en mal de notoriété (Matthew McConaughey peut en témoigner avec son True Detective, mais aussi Robin Wright, Kevin Spacey, Kevin Bacon ou Glenn Close), elle serait fantastique dans le rôle principal d’un thriller de HBO, FX ou Netflix, ou pourquoi pas la matriarche dans une comédie familiale de network ? Elle peut tout faire ! Et en plus, ses soixante ans, elle ne les fait justement pas…

Sondage

Click Here: essendon bombers guernsey 2019

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *