Contrairement à ce qu’a prétendu Rihanna, son absence à la cérémonie des Grammys n’était pas dûe à une bronchite. La star, au bord du burn-out, a été victime d’une crise d’hystérie.

“Navrée de ne pas avoir pu être là… Merci les Grammys et CBS pour votre soutien“, c’est par ce message laconique que Rihanna s’est excusée de n’avoir pu assurer le show aux Grammy. Officiellement, la demoiselle avait une bronchite ayant entraîné une inflammation de ses cordes vocales. Mais la raison officieuse, la vraie, nous a été donnée hier par le très bien informé site TMZ. La Barbadienne a fait faux bond aux téléspectateurs et à la crème de l’industrie musicale, au dernier moment, car elle est entrée dans une colère noire pour une raison inconnue. Une sorte de caprice monumental intervenu à la fin des répétitions, le jour J. La chanteuse, contrariée par sa performance, serait devenue « hystérique », et bien trop énervée pour assurer le spectacle le soir-même. Aussi a-t-elle tout bonnement tout annulé, sans demander son reste.

Click Here: Kenzo Women’s New Collection

Les proches de la star, témoins de ses comportements erratiques de plus en plus fréquents, auraient déjà tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises. Son ex-compagnon, Chris Brown, notamment, prendrait ses sautes d’humeur – annonciateurs, celui-lui, d’une dépression nerveuse beaucoup plus grave – très au sérieux. D’autres évoquent la consommation d’alcool et de drogues comme causes probables de son mal-être. Une chose est sûre, Rihanna est loin d’être au meilleur de sa forme.

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *