En véritable groupie des Bleus, Ségolène Royal s’est invitée au déjeuner du président François Hollande avec l’équipe de France de football à l’Elysée au lendemain de leur défaite contre le Portugal. La ministre était pourtant attendue à l’Assemblée nationale où certains ont vu rouge lorsqu’il ont découvert son absence.

C’est avec beaucoup d’étonnement que les députés ont observé le siège vide de Ségolène Royal à l’Assemblée nationale lundi 11 juillet, à l’occasion du débat sur l’enfouissement des déchets nucléaires. Un rendez-vous essentiel auquel la ministre de l’Ecologie aurait du participer afin d’encourager l’adoption de la proposition de loi. Mais le débat a apparemment été rayé de son agenda : la ministre a préféré se rendre à l’Elysée prendre quelques selfies avec les Bleus, à l’occasion du déjeuner organisé par le Président de la République.

Cécile Duflot n’a pas manqué de découvrir le subterfuge de la ministre et a commencé par l’interpeller sur les réseaux sociaux : “Chère Ségolène Royal, pourquoi le secrétaire d’état à la francophonie vous remplace-t-il au débat d’enfouissement des déchets nucléaires ?”

Une heure plus tard, c’est un post Twitter de Ségolène Royal elle-même qui a révélé les raisons de son absence de l’assemblée. Non, elle n’était ni malade ni prise par un autre rendez-vous professionnel urgent : Ségolène Royal était bien en compagnie des Bleus à prendre quelques clichés avec les plus grands joueurs de l’équipe comme Antoine Griezmann, ou encore Paul Pogba et Samuel Umtiti.

Les quelques selfies souriants de la ministre ont eu eu de quoi faire rager la députée dans l’hémicycle mais aussi de nombreux internautes sur Twitter, qui ont crié à l’irrespect et à l’irresponsabilité de la femme politique. Cécile Duflot a quant à elle qualifié ce débat de “mascarade.” Après tout, qui ne voudrait pas son selfie avec Antoine Griezmann ?

Crédits photos : Twitter @RoyalSegolene

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *