Quelques semaines après avoir annoncé en grande pompe son départ du PSG, Zlatan Ibrahimovic a accordé une longue interview au Monde. L’occasion pour lui de s’autocongratuler mais aussi d’adresser quelques mots d’une grande franchise mais peu sympathiques à François Hollande.

Interviewer Zlatan, ce n’est pas très banal. Toujours droit au but, mas extrêmement bref dans ses réponses, le footballeur peut donner à l’entretien la direction qu’il souhaite. Interrogé sur son rapport à la France, le Suédois n’a pas mâché ses mots. Oui, Zlatan aime la France. Mais il apprécie moins son taux d’imposition. Interrogé sur les millions d’euros qu’il engrange chaque année, le footballeur a répondu non sans agacement : “Savez-vous combien d’impôts je paye ? (…) Quel genre de président est François Hollande ? J’aide ce pays plus qu’il ne l’aide.”

François Hollande, justement. Comme s’il était là pour régler ses comptes, Zlatan Ibrahimovic n’a pas épargné le président de la République. “Il n’a pas eu la chance de me rencontrer,” commente-t-il. La star du ballon rond a d’ailleurs la solution pour palier à l’impopularité du président. “Je peux le rendre populaire si je veux. Mais je ne sais pas si j’en ai envie,” ajoute-t-il avec un semblant de lassitude.

Même quand on lui demande de parler d’autre chose que de lui, Zlatan Ibrahimovic a du mal à ne pas revenir à son propre ego : “Parlez-nous de la France…”, lui propose la journaliste. “Ibra est venu et il a pris le pouvoir en France.” “Mais encore ?”, relance-t-elle. “Non, je pense que c’est suffisant.” Fin de la conversation.

Click Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *