C’est avec un simple message sur Twitter que Duncan Jones a confirmé la mort de son père, David Bowie. Réalisateur à succès à Hollywood, c’est lui qui va devoir gérer l’héritage paternel.

«Tellement désolé et triste de dire que c’est vrai. Je me déconnecte pour un bout de temps. Tout mon amour». C’est par ce message posté sur Twitter et accompagné d’un adorable cliché en noir et blanc du père et de son fil âgé de quelques mois que Duncan Jones (Jones est le vrai nom de David Bowie) a confirmé la nouvelle du décès de la star de la chanson.

Duncan est le premier enfant de David Bowie, né le 30 mai 1971 de son union avec Mary Angela Barnett. Il n’a que 9 ans lorsque ses parents divorcent et il reste avec son père. Après avoir décroché un diplôme de philosophie, il change d’orientation et décide de faire du cinéma. Il devient réalisateur et ses premiers films ne passent pas inaperçus: tout d’abord Moon, en 2009, puis Source Code, en 2011, un thriller futuriste avec Jake Gyllenhaal. Le prochain, Warcraft, adapté du célèbre jeu vidéo World of Warcraft, devrait faire parler de lui. Malheureusement pour Duncan Jones, le film sort au printemps. Dans les prochaines semaines, plutôt que de se consacrer à 100% à la finalisation de son long-métrage, le jeune homme va devoir faire le deuil de son père et gérer l’héritage de David Bowie.

Il n’est pas le seul descendant de l’interprète de Space Odity, mais sa sœur Alexandria Zahra, née en 2000 du mariage entre David Bowie et le mannequin Iman, est encore mineure. Si une partie de la fortune du chanteur lui reviendra également, pour l’instant c’est le seul Duncan qui se retrouve à la tête de l’après David Bowie.

La responsabilité est grande pour lui tant l’œuvre de son père est conséquente et surtout symbolique de plusieurs époques. Au gré des différents courants musicaux qui ont jalonné sa carrière, David Bowie a créé des musiques très caractéristiques, devenues des classiques aujourd’hui. C’est leur utilisation que va devoir surveiller Duncan Jones, afin qu’elles ne soient pas galvaudées.

Click Here: gold coast suns 2019 guernsey

Les albums de reprises, les compilations, les hommages devraient fleurir dans les mois qui viennent. Dans ce genre de circonstances, les maisons de disques ne font pas de sentiment. A Duncan Jones de veiller au grain et d’éviter la surabondance jusqu’à l’indigestion.

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *