Gérard Depardieu s’en va… mais la France reste son pays de cœur. Interviewé par TV Mag, l’acteur a confié combien il aimait les Français – malgré sa volonté de quitter l’Hexagone afin de s’établir à l’étranger.

« Je sais que les Français m’aiment énormément ». Gérard Depardieu n’en doute pas : malgré son départ en Russie, malgré ses déclaration contre le festival de Cannes, les Français l’aiment. Et il le leur rend bien : « J’aime les Français. C’est ce gouvernement que je n’aime pas. » Le gouvernement, et aussi le fisc : « Le fisc m’emmerde ! Je crois que je vais tout vendre en France ! Je ne veux plus faire partie de ce pays, même si j’aime les Français. »

L’acteur considéré comme « une menace » par l’Ukraine compte donc bel et bien quitter le pays, pour naviguer entre divers États. « Maintenant, j’habite en Italie. Et bientôt en Biélorussie, chez les paysans, car c’est beau et que le président est un homme sympa. Je cours partout et c’est bien comme ça. Je ne m’installe pas. Honnêtement, je n’aime pas l’idée de cette Europe à venir. Avec les dirigeants qui sont au pouvoir en France, en Italie, en Allemagne… Je n’aime pas ! Et d’ailleurs, l’Europe elle-même ne s’aime pas. Elle a des problèmes avec les migrants, avec les agriculteurs… Je n’aime pas le mépris de ses politiciens. De gauche comme de droite. »

À 66 ans, Gérard Depardieu n’a plus envie de subir des gouvernements qu’il n’apprécie pas. « Je veux juste aller ailleurs, vivre, et mourir », confie-t-il. Avant d’ajouter : « Et travailler avec des gens que j’aime. »

Crédits photos : Robert Poulain / VISUAL Press Agency

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *