La chanson porte sur sa brouille surmédiatisée avec Katy Perry. Pour tourner le clip de son prochain single Bad Blood, Taylor Swift a fait appel à une flopée de célébrités qui se sont déguisées en femmes fatales, façon Sin City. Entre autres Cindy Crawford, Cara Delevingne, Jessica Alba ou encore Lena Dunham qui entourent le rappeur Kendrick Lamar, seul homme du casting.

C’est avec le sens aiguisé de la communication qu’on lui connaît que Taylor Swift a débuté cette semaine le teasing de son prochain vidéo clip Bad Blood. Le nouveau titre de son album à succès 1989 sera diffusé pour la première fois ce dimanche sur la Toile, et on y découvrira toute une équipe de top-modèles et de personnalités populaires de la télé, du cinéma et de la musique, dans un look très aguicheur.

En effet, afin de garantir un spectacle de choix à ses fans, la chanteuse de Shake it off a tout prévu. Au programme: un défilé de superstars – Cindy Crawford, Cara Delevingne, Jessica Alba ou encore Lena Dunham– relookées en femmes fatales. Toutes ont accepté de poser pour leur talentueuse amie, sur le thème du film Sin City.

Ainsi, chaque invitée s’est choisi un alter égo sexy au nom agressif (Catastrophe, Knockout, Mother Chucker, Headmistress…), et la production s’est chargée de leur trouver un look sado-maso, en les habillant de cuir et d’accessoires dangereux. Le but: rendre compte de la brouille entre Taylor Swift et sa nouvelle meilleure ennemie, Katy Perry. Le court-métrage présente ainsi un slogan évocateur: «les sparadraps ne soignent pas les trous que font les balles». Un chapitre qui a été rendu public l’an dernier, dans les colonnes de Rolling Stones. A l’époque, l’artiste de 25 ans avait expliqué au sujet de sa rivale: «Elle a fait quelque chose de vraiment horrible, et j’ai compris qu’on était ennemies. Et ce n’était même pas à cause d’un garçon! Il s’agissait d’une histoire de travail. En gros, elle a tenté de saboter ma tournée mondiale en embauchant mes employés. Je déteste la confrontation, donc depuis je fais tout pour l’éviter».

Dans Bad Blood, les paroles sont d’ailleurs plutôt explicites: «Tu pensais que nous serions en bons termes? J’ai encore des cicatrices sur mon dos qu’a laissé ton couteau. Donc ne pense pas que c’est fini, ces blessures, elles restent. Tu y as pensé? Toutes ces choses te rattraperont. Et le temps peut guérir, mais ça non, donc ne t’avise pas de croiser mon chemin».

Rancunière la Taylor…

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *