En pleine course à la présidentielle 2016, Hillary Clinton est secondée par Huma Abedin, la femme de l’ombre avec qui elle entretient une relation qui va au-delà du simple lien professionnel.

Début avril Hillary Clinton faisait l’annonce officielle de ce qui n’était plus vraiment un secret: elle se portait candidate à la présidence des Etats-Unis pour 2016. A 67 ans l’ex-Première dame américaine a derrière elle un parcours hors du commun, au cours duquel elle a pu compter sur un solide appui: Huma Abedin, 38 ans, qui est aujourd’hui l’assistante de l’aspirante au pouvoir.

En 1992, Bill Clinton est élu président des Etats-Unis, c’est comme ça 4 ans plus tard qu’Hillary fait la connaissance de Huma, stagiaire à la Maison Blanche. Elle dénote, et devient rapidement indispensable à la First lady. De parents Indiens et Pakistanais, professeurs d’université, la jeune femme est née dans le Michigan mais c’est en Arabie Saoudite qu’elle grandit et acquiert une double culture que le couple présidentiel voit comme un précieux atout.

Fidèle à son Pygmalion depuis ses débuts, Huma Abedin soutient Hillary Clinton dans tous les moments forts de sa vie. De l’humiliante affaire Monica Lewinsky en 1998 à la tournée en van “Scooby” qui servira à la campagne électorale, en passant par le mandat de Sénatrice, tantôt assistante tantôt conseillère, la femme de l’ombre est là, présente et sûre.

On pourrait croire qu’il s’agit d’une relation asymétrique, où le travail l’emporte sur le sentiment, mais entre les deux femmes surnommées Thelma et Louise par les médias américains, c’est bien plus fort. Invitée au mariage de la jeune femme, Hillary fait une déclaration sans équivoque: “Je n’ai qu’une fille, mais si j’en avais une autre, ce serait Huma.”

En 2011, la vie privée de la jeune mariée fait curieusement écho à ce qu’a vécu sa chef quelques années auparavant: son époux, le politicien Anthony Weiner, alors âgé de 46 ans, est forcé de démissionner suite à la publication d’échanges d’ordre sexuel avec une étudiante de 21 ans. Huma, moins exposée qu’Hillary Clinton en 1998, gère cette crise de la même façon que son aînée: elle protège l’image d’une famille unie et soudée où l’amour vainc tout, même le scandale.

Click Here: kanken kids cheap

Si Hillary Clinton gagne les élections, Huma Abedin devrait elle aussi monter en grade et devenir chef de cabinet de la Maison Blanche. Sortira-t-elle de l’ombre?

Crédits photos : Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *