Depuis la fin de son mandat, Nicolas Sarkozy a pu adapter son emploi du temps à celui de son épouse. Avec Carla Bruni, l’animal politique apprend la douceur des moments en famille.

Son camp le supplie de revenir mais Nicolas Sarkozy ne semble pas prêt à renouer avec la vie politique. La défaite a été difficile à encaisser mais depuis, l’ancien président a retrouvé le moral. Grâce à son épouse Carla Bruni, il a redécouvert le plaisir d’une vie mondaine. Après avoir rempli quelques engagements politiques, comme à Doha où il est venu défendre la place de la France dans le monde du sport, Nicolas Sarkozy se consacre désormais exclusivement à sa vie de famille.

À la fin de l’année 2012, il a d’ailleurs multiplié les sorties privées aux côtés de son épouse. Le 23 décembre, date anniversaire des 45 ans de Carla, l’ancien leader UMP organisait un dîner surprise au Bristol. Une réception dont les invités ont été triés sur le volet. Et c’est un clan soudé qui a aidé l’ex-mannequin à souffler ses bougies. Autour d’elle, Pierre, Jean et Louis Sarkozy, les fils de Nicolas ainsi qu’Andrée, la mère de l’ancien président. Aurélien, l’aîné de Carla Bruni et la petite Giuila, tout juste un an, participaient aussi à la fête.

Quelques jours pus tard, les anciens locataires de l’Elysée se rendaient, selon le Parisien, en toute discrétion au spectacle de leur ami Laurent Gerra à l’Olympia. Le genre de partie de plaisir que Nicolas Sarkozy n’avait pas vraiment pu s’offrir pendant ses cinq années de règne.

Pour son premier Noël, loin des ors du palais, il a souhaité rester à Paris auprès des siens. Un dîner sans chichis, en famille, où son plus cadeau aura sûrement été un sourire de Giuila, sa fille. Selon France Dimanche, la petite aurait pour sa part reçu de jolis jouets en bois, peints à la main.

Si épanoui dans le clan Bruni, Nicolas Sarkozy a choisi de passer le 31 dans la propriété familiale de son épouse, au Cap Nègre. Une résidence normalement préférée lors des vacances estivales mais désormais chère au cœur de l’homme politique qu’il s’y rend en toute saison.

Entre mondanités parisiennes et retraite avec ses proches, Nicolas Sarkozy semble donc bien loin des batailles internes qui secouent l’UMP. Le père de famille a pris le dessus sur le requin de la politique. Pour le moment.

Click Here: pinko shop cheap

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *