Toujours là où on ne l’attend pas. David Hallyday musicien, chanteur et pilote automobile, ajoute une nouvelle corde à son arc en s’essayant au rap.

Sous ses airs de grand timide, David Hallyday est plus farceur qu’on ne le croit. Grâce à Sébastien-Abdelhamid, l’intrépide présentateur de Canal Street, le fils du rockeur préféré des Français s’est glissé dans un rôle inattendu. Un flow approximatif et une gestuelle pas encore tout à fait au point, le chanteur devient rappeur le temps d’une émission.

Dans une mise en scène humoristique, David Hallyday rencontre Sébastien-Abdelhamid afin que celui-ci lui donne un avis sur la pochette d’un album en cours. Mais le MC de Street Player a de plus grandes ambitions pour son poulain. Voila comment l’interprète de Tu ne m’as pas laissé le temps, en vient à réinterpréter le titre de Disiz la peste, Je pète les plombs. Le chanteur plus habitué aux ballades romantiques qu’aux refrains rappés, avoue pourtant avoir «kiffé sa race» en interprétant ce nouveau titre pour lui. En français mais aussi en anglais, David Hallyday se prend au jeu à coup de «hein-hein» et de punch-lines bien envoyées.

Une démarche osée de la part du frère de Laura Smet mais qui fait sourire. L’interprète prouve qu’il a le sens de l’autodérision et qu’il pourrait, pourquoi pas, envisager une carrière dans le rap.

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *