Une coutume aussi fascinante que spectaculaire. À Sagada, aux Philippines, les morts reposent au-dessus du vide, à flanc de falaise. “Ici ils sont biens, leurs esprits peuvent flotter dans la nature, ils sont libres, pas comme s’ils étaient sous terre“, explique un jeune homme. Certains cercueils sont placés à des centaines de mètres de hauteur, cachés dans des recoins de la roche ou dans la végétation. Les morts restent ainsi proches de la nature. Un cimetière qui attire les touristesSi cette tradition se perd, certains anciens s’y accrochent. “Le défunt est assis sur une chaise mortuaire en bois, presque en position foetale. On installe d’abord le cercueil sur la falaise ou dans une grotte et on transporte ensuite le corps enveloppé dans un linceul lors d’une procession“, raconte un ancien du village. À Sagada, beaucoup sont devenus guides touristiques pour gagner leur vie. Le JT

  • JT de 13h du lundi 28 octobre 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    SNCF : circulation très perturbée vers la façade atlantique

  • 2

    SNCF : réunion des agents grévistes lundi

  • 3

    SNCF : pourquoi le technicentre de Châtillon est-il en grève ?

  • 4

    Voitures électriques : l’État peine encore à rouler vert

  • 5

    Laïcité : des représentants du culte musulman reçu à l’Élysée

  • 6

    Aides-soignants : rendre plus attractive la profession

  • 7

    Incendies en Californie : l’état d’urgence décrété, 180 000 personnes évacuées

  • 8

    Allemagne : mobilisation nationale des agriculteurs

  • 9

    Corse : les recherches se poursuivent pour retrouver le couple disparu

  • 10

    Occitanie : la région est la plus touchée par les vols de cuivre

  • 11

    Chili : le réchauffement climatique a rayé un lac de la carte

  • 12

    Réchauffement climatique : la montée des eaux menace des régions entières

  • Click Here: Cheap FIJI Rugby Jersey

    NewSimulationShoes News

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *