Le Boeing 737 MAX a-t-il été certifié “bon pour le vol” trop vite, histoire de rattraper le retard de l’avionneur sur son concurrent Airbus ? C’est en tout ce qu’affirment des ingénieurs au cœur du processus. “Nous avons minimisé la puissance du nouveau système de contrôle de vol“, expliquent-ils au Seattle Times. Et la FAA, l’agence américaine qui délivre les habilitations à voler, a “fermé les yeux“, affirme le journal.Cercueils videsBoeing a fait savoir qu’il corrigeait le système de son logiciel de contrôle, car les failles de celui-ci semblent être au cœur du crash. Et comme celui du 737 de Lion Air, qui a eu lieu fin octobre en mer de Java. Les deux accidents présentent des “similarités“, selon la ministre éthiopienne des Transports. Elle a reçu dimanche 17 mars du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) français l’enregistrement des voix des pilotes du vol EA 302, à l’heure où les familles enterraient des cercueils vides. Les corps ont en effet été soufflés dans la violence du choc.Le JT

  • JT de 8h du lundi 18 mars 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Attentat en Nouvelle-Zélande : le pays veut durcir la loi sur le port d’armes

  • 2

    Attentat en Nouvelle-Zélande : les habitants encore sous le choc

  • 3

    Violence des “gilets jaunes” : Macron convoque une réunion ministérielle

  • 4

    “Gilets jaunes” : les Champs-Élysées plongés dans le chaos

  • 5

    Violence des “gilets jaunes” : Emmanuel Macron face à la colère des Français

  • 6

    Affaire Barbarin : le pape François va-t-il accepter la démission du cardinal ?

Click Here: Rugby league Jerseys

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *