L’ancien membre des “Charlots” Gérard Rinaldi est décédé à l’hôpital de Bris-sous-Forge ce vendredi matin des suites d’une longue maladie. Il était âgé de 69 ans.

Beau gosse et leader des Charlots, Marc de Marc et Sophie et voix reconnaissable entre toutes… Gérard Rinaldi est décédé ce vendredi matin des suites d’une longue maladie à l’hôpital de Bris-sous-Forge, dans l’Essonne. Âgé de 69 ans, il faisait partie des figures emblématiques de la comédie populaire française des années 70, 80 et 90.

 

Le règne des Charlots

Avant d’être le Charlot que l’on connaît, Gérard Rinaldi était un musicien accompli, membre du groupe “Les Problèmes” qui accompagnait le chanteur Antoine sur scène dans les années 60. Avec ses complices Jean Sarrus, Gérard Filipelli, Jean-Guy Fechner et Luis Rego, il forme la fameuse bande de trublions qui règnera sur le box-office français des seventies avec des comédies loufoques telles que Les Bidasses en folie (1971), Les Fous du stade (1972), Le Grand bazar (1973) ou encore Bons baisers de Hong-Kong (1975). Une fois la rupture consommée avec leur producteur Christian Fechner, leur filmographie flirtera dangereusement avec le nanar (Charlots contre Dracula, Le Retour des bidasses en folie, Charlots connexion). N’oublions pas de mentionner quelques tubes à leur actif : Paulette, la reine des paupiettes, Merci patron !, L’Apérobic

 

Une voix

Dans les années 80, Gérard Rinaldi se tourne vers le doublage de films d’animation. Il prête ainsi sa voix chaude et chaleureuse au professeur Ratigan dans Basil, détective privé ainsi qu’aux personnages d’Henri dans Fiével et le nouveau monde et de Louis dans La Petite sirène. Une activité qu’il ne lâchera pas jusqu’à la fin de sa vie. Encore récemment, on pouvait reconnaître son timbre de voix dans les versions françaises des séries NCIS, Les Simpson ou encore New York Police Blues.

 

Gérard… et Sophie

En 1991, Gérard Rinaldi parvient à rebooster sa carrière en jouant aux côtés de Julie Arnold dans la série à succès Marc et Sophie. Cinq saisons durant lesquelles on découvre le quotidien amoureux tumultueux d’un couple, dont le mari est vétérinaire et la femme médecin généraliste. La suite est une succession de petits rôles au cinéma (Quelqu’un de bien, Après la pluie, le beau temps…) et d’apparitions plus marquantes à la télévision (Notable donc coupable, La Nouvelle Maud, 35 kilos d’espoir).

 

G.M. avec Le Parisien

 

L’émission “Tueurs en séries” dans laquelle Gérard Rinaldi nous parle de “35 kilos d’espoir”

Click Here: Cheap France Rugby Jersey

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *