New Delhi, en Inde, traverse un nouvel épisode de pollution très important. Sur les images enregistrées par franceinfo, on découvre un paysage extrêmement embrumé. La concentration de particules fines peut atteindre jusqu’à 620 mg/m3 d’air selon les chiffres de l’ambassade américaine de New Delhi. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 25 mg/m3 d’air par jour. Environ 200 étudiants ont manifesté pour attirer l’attention sur le niveau élevé de la pollution.”On n’arrive plus à voir distinctement devant soi”“Ça m’énerve que ma santé soit détériorée à cause de cette pollution. Il est nécessaire que tout le monde se mobilise puisque l’air est devenu irrespirable. C’est tellement poussiéreux et brumeux qu’on n’arrive plus à voir distinctement devant soi”, témoigne l’étudiante Yagini Aggarwal. Les enfants manifestent également contre l’utilisation des pétards lors de la fête des Lumières. Le pic de pollution sera atteint ce jour-là.Click Here: cheap Cowboys jersey

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *