D’après les baromètres annuels de l’Ademe récemment publiés, les Français seraient non seulement sensibilisés aux thématiques environnementales mais également bien informés.

Pour la première fois depuis 2004, plus de la moitié d’entre eux (51 %) ont une idée précise de ce qu’est le

développement durable. Et pour 53 % des Français,

l’effet de serre est une certitude. Enfin, concernant les

énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse),  la quasi-totalité des personnes interrogées (96 %) s’y déclarent favorables.Les Français aimeraient en faire plus au quotidien
Depuis 1995,  l’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie (Ademe) mène des enquêtes annuelles sur les attitudes et comportements des Français en matière d’environnement. Cette année, 3 enquêtes ont été conduites en parallèle : “les Français et l’environnement“(1), “les Français et l’effet de serre“(2), “Les Français et les énergies renouvelables“(3).
 
 

La première enquête met en évidence une amélioration des connaissances autour du terme développement durable au fil des ans puisqu’en 2011, 51 % des Français connaissent cette notion, contre 30 % environ en 2004. Néanmoins,  il existe de fortes disparités sociales dans ce domaine puisque  seuls 37 % des ouvriers maîtrisent cette définition  contre 87 % des cadres.Interrogés sur les leviers d’action individuels pour mieux protéger l’environnement – 8 personne sur 10 estiment pouvoir faire mieux – les Français citent en majorité la chasse au gaspillage (57 %, + 6 points par rapport à 2009) et la consommation de produits locaux (43 %, + 15 points en 2 ans). Concrètement, pour être plus écolo au quotidien, les sondés voudraient être certains que cela ne leur coûte pas plus cher, disposer d’un plus large choix de produits et être mieux informés sur les produits respectueux de l’environnement. Notons que depuis le mois de juillet, 168 entreprises ont mis en place un

étiquetage environnemental permettant d’avoir accès à des informations telles que le bilan carbone ou eau d’un produit.Enfin, alors même que nous passons 80 % de notre temps dans des bâtiments, la pollution de l’air intérieur n’est pas un sujet qui préoccupe particulièrement les Français (37 % des sondés se disent assez inquiets des risques liés à la qualité de l’air intérieur). En fonction du type de pollution, des durées d’exposition et des personnes exposées, les conséquences sur la santé de cette pollution peuvent être plus ou moins graves : céphalées, fatigue, nausées, allergies, asthme, cancer pulmonaire…
Les jeunes particulièrement conscients des effets du réchauffement climatique
Alors que se tient actuellement la 17ème conférence de l’ONU sur le climat à Durban (Afrique du Sud), les résultats de l’enquête “les Français et l’effet de serre“ sont particulièrement instructifs… et encourageants ! En effet, l’enseignement majeur du cru 2011 de cette enquête, c’est que la jeune génération semble véritablement consciente des enjeux (44 % des 18-25 ans lient effet de serre et désordres climatique contre 31 % en moyenne). Au-delà de la simple prise de conscience, les jeunes prônent une véritable prise en compte des enjeux environnementaux dans la politique générale. Si 81 % des moins de 35 ans considèrent que  l’économie doit s’orienter vers des activités qui préservent l’environnement, 37 % des  plus de 65 ans estiment que c’est vers des activités industrielles, globalement polluantes, que l’économie doit s’orienter. 
L’Ademe note avoir  observé l’an passé une inflexion autour de la prise de conscience du

réchauffement climatique “attribuée à l’échec de la

conférence de Copenhague ou encore à la prise de parole très médiatisée des “climatosceptiques“.Le  phénomène  du dérèglement climatique  et les préoccupations autour du sujet  semblent ainsi  se “ré-ancrer dans la société“. Gageons que la 17ème conférence ne viendra pas gâcher un si bel élan. Le plébiscite des énergies renouvelables
Enfin, sur le domaine des énergies renouvelables, l’enthousiasme est de mise puisque 96 % des Français sont favorables à leur  développement. Mais lucides ou pessimistes, ils ne sont que 45 % à penser qu’il sera possible de produire d’ici 2020 la quasi-totalité de l’énergie à partir du solaire, de l’éolien ou encore de l’énergie biomasse. Cette dernière reste relativement connue puisque 82 % la citent spontannément, presque autant que l’éolien ou le solaire (86 %).
 
Par ailleurs, de plus en plus de personnes investissent dans ces énergies ou envisagent de le faire puisqu’ils sont 37 % dans ce cas, soit 11 points de plus par rapport à l’année dernière !  Mais pour faire encore mieux et inciter le plus grand nombre à investir dans ce domaine, il faudrait baisser le coût des équipements à installer pour 54 % des Français.

Augmenter le prix de l’énergie (37 %) ou les soutiens financiers (34 %) sont des solutions elles-aussi plébiscitées.A travers ces 3 baromètres, l’Ademe souligne un réel intérêt des Français pour les thématiques environnementales et énergétiques dans leur ensemble. Mais en réalité,  des critères financiers ou pratiques peuvent parfois freiner les Français dans leurs velléités écologistes.  Yamina SaïdjSource : Environnement, effet de serre, énergies renouvelables… Qu’en pensent les Français en 2011 ?  Communiqué de presse de l’Ademe, 28 novembre 2011
 Baromètres disponibles en ligne
 (1)

Les Français et l’environnement
Enquête commanditée par l’ADEME et réalisée par le CREDOC.
Menée en face-à-face, en juin 2011, auprès d’un échantillon représentatif de 2 024 personnes, âgées de 18 ans et plus, sélectionnées selon la méthode des quotas, d’après les résultats du dernier recensement de la population.
(2)

Les Français et l’effet de serre
Enquête commanditée par l’ADEME et réalisée par GfK.
Menée par téléphone, du 15 au 23 juin 2011, auprès de 1002 personnes de 15 ans et plus sélectionnées  selon la méthode des quotas.
(3)

Les Français et les énergies renouvelables
Enquête commanditée par l’ADEME et réalisée par BVA.
Menée par téléphone, du 27 juin au 19 juillet 2011, auprès d’un échantillon représentatif de 1011 personnes de 18 ans et plus. Photo : DURAND FLORENCE/SIPA

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *