Pour la 3ème année consécutive, les ostéopathesmembres de l’Union Fédérale des Ostéopathes deFrance (UFOF) ouvrent mercredi 27 janvier leurs cabinets etproposent un bilan ostéopathique gratuit. L’occasion d’ensavoir un peu plus sur cette méthode thérapeutique.

Le mercredi 27 janvier prochain, les ostéopathes ouvrentgrand les portes de leur cabinets. Pour la troisièmeannée consécutive, les ostéopathes membres de l’UFOF(Union Fédérale des Ostéopathes de France) vontproposer à ceux qui le souhaitent un bilan ostéopathiquegratuit. Un communiqué de l’UFOF annonce que 100 d’entreeux sont “d’ores et déjà mobilisés partout enFrance“.Un bilan qui se déroulera en deux temps, selonl’UFOF :“l’ostéopathe interroge le “patient“ sur lesraisons de sa visite mais aussi sur ses antécédentsmédicaux, traumatiques, chirurgicaux, familiaux etneurologiques. Il complète ensuite cette premièreévaluation par des tests manuels orientés etspécifiques qui vont lui permettre de trouver les dysfonctionset de savoir où il faut intervenir“.Pour être accueilli dans les meilleurs conditions mercrediprochain, il est bien sûr nécessaire de prendrerendez-vous au préalable chez l’ostéopathe de votrechoix, pour éviter de se déplacer pour rien en cas deforte affluence. Pour connaître les ostéopathes membresde l’UFOF,

cliquez ici.L’ostéopathie a été légalement reconnue avecla loi du 4 mars 2002, article 75, relatif à“l’usage professionnel du titre d’ostéopathe ou dechiropracteur“. En France, les ostéopathes sont pour lamajorité des médecins ou deskinésithérapeutes.Ioanna SchimizziSource : communiqué de l’UFOF, le 19 janvier 2010.Click Here: Cheap France Rugby Jersey

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *