La grippe porcine n’est pas pour le moment une pandémie mondiale, mais elle a déjà envahi les medias du monde entier. Si l’information est nécessaire pour limiter au maximum la propagation de cet agent infectieux, il nous paraît utile de ne pas céder à la panique en multipliant les initiatives individuelles inutiles, voire dangereuses.

Deux cas confirmés en Espagne, plusieurs suspicions en Grande-Bretagne, en Belgique ou en France… La grippe porcine commence à toucher l’Europe, déclenchant de multiples de demandes injustifiées de particuliers en pharmacie, tandis que les spammeurs s’en donnent à coeur joie pour vous proposer par mail de renforcer votre immunité ou de vous traiter en préventif.Ne cédez pas à ces sirènes, il ne sert à rien de demander des boîtes d’antiviraux à son pharmacien – qui de plus ne peut théoriquement les délivrer que sur prescription médicale – pour se traiter préventivement, cela n’aurait pour principal résultat que d’augmenter le risque de résistance des virus. De plus, la France dispose d’un stock très important de doses, en cas de pandémie avérée. Quant aux compléments alimentaires et autres produits miracles vantés dans les spams, ils ne présentent aucun intérêt dans ce contexte. Il faut donc raison garder, ne pas se traiter tout seul et, en cas de doute, demander conseil à son médecin traitant. Par ailleurs, le Ministère de la santé déconseille aujourd’hui les voyages pour le Mexique.Certes, cette grippe pourrait se transformer en réelle pandémie, mais même dans ce cas, pas de panique ! La France dispose d’un stock très important d’antiviraux (plus de 30 millions de traitements, soit plus de 300 millions de doses en France) et de masques.Face à un risque pandémique, la réussite d’un plan de prévention repose en grande partie sur l’identification des premiers cas (préalable essentiel au déclenchement des mesures de prévention). Pour cela, il faut donc garder à l’esprit les signes d’alerte que désormais tout le monde connaît : fièvre élevée, toux sèche, douleurs musculaires, fatigue. Si vous ou votre entourage êtes victime de tels symptômes, consultez immédiatement votre médecin traitant (ils sont tous sensibilisés à cette question).Photo : ® NOSSANT/SIPAClick Here: cheap Cowboys jersey

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *