Les personnes de plus de 65 ans sont près de trois millions par an à tomber chaque année. Loin d’être anodines, ces chutes sont la cause de plus de 9 000 décès par an. Et ce risque augmente à mesure que les années passent. Fractures ou traumatismes sévères nécessitent des soins médicaux et pour près d’un quart des chutes une intervention d’urgence. Les conséquences psychologiques et sociales sont également importantes : perte de confiance en soi, diminution des activités quotidiennes, repli sur soi et déclin des capacités fonctionnelles.
Des conseils de prévention simples peuvent prévenir les chutes chez les personnes âgées. Pour les rappeler, le ministère de la Santé et des Solidarités, le Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille, l’Assurance maladie et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont lancé une campagne de prévention début juillet 2005. Durant l’été, des programmes courts seront diffusés à 13h50 sur TF1 et des brochures destinées aux personnes âgées et aux professionnels de santé seront également distribuées.
Rappelons que la prévention des chutes passe principalement par trois moyens simples :
Adopter une alimentation saine et équilibrée : Les objectifs doivent empêcher une dénutrition et une fonte musculaire. Les repas doivent être riches en calcium, en protéines, en glucides, en vitamines sans oublier de boire suffisamment.
Maintenir une activité physique : L’exercice physique permet de prévenir l’ostéoporose, les maladies du système cardiovasculaire, l’obésité, le diabète, le cancer du côlon et la mortalité. Il est recommandé de faire au moins 30 minutes d’exercices d’intensité moyenne par jour (marche, natation, randonnée, vélo, étirements, monter l’escalier…)
Aménager son habitat pour faciliter ses déplacements en toute sécurité : 81 % des chutes se produisent au domicile, dont 46 % dans la salle de bains, 18 % dans la salle de séjour et 17 % dans la chambre. Quels sont les revêtements de sol ? L’éclairage est-il suffisant ? Le jardin est-il sûr ?…
Pour plus d’information sur l’aménagement de votre maison ou les conseils pour garder l’équilibre, des brochures sont disponibles sur le site de l’INPES.Source : Communiqué de l’INPES, du ministère de la santé et des solidarités et de l’assurance maladie du 7 juillet 2005

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *