Deux équipes ont enquêté sur l’origine denotre sensation gustative du sucré. Deprécédentes recherches avaient permisd’identifier les gènes responsables de la perceptionde l’amertume ou du salé, mais le sucré restaitencore un mystère.
Les chercheurs ont étudié deux lignées desouris : l’une préférant boire de l’eausucrée et l’autre de l’eau plate. Aprèsavoir localisé le gène T1R3 responsable du “becsucré“ chez nos rongeurs, les scientifiques ontrecherché cette même séquencegénétique chez l’homme. Localisé dansnotre ADN, ce gène est responsable de la productiond’une protéine présente sur les cellules de nospapilles gustatives. En s’agrippant aux moléculesd’hydrates de carbone (comme le sucre), elle serait àl’origine de mécanismes chimiques etélectriques responsables de la sensation sucrée.
Cette découverte pourrait permettre le développementde nouveaux édulcorants et déterminer pourquoicertaines personnes sont des “becs sucrés“. Cependant, leschercheurs estiment que plusieurs gènes sontimpliqués dans ce mécanisme. L’enquête sepoursuit et a déjà identifié un autre suspect: le gène T1R2…
Source : Nature Neuroscience, May 2001, vol.4,n°5, pp 492-98
Nature Genetics, May 2001, vol.28, n°1, pp 58-63Click Here: Rugby league Jerseys

NewSimulationShoes News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *